28 février 2009

Dans les grandes lignes…On suit toujours les répétitions de la compagnie Funu Funu, la pièceRécupération, de Kossi Efoui dont on vous avait déjà parlé. A force de remplacer certains rôles on commence par les connaître par coeur, on se sent membres à part entière de la troupe. On rigole vraiment bien et Kader est si habité par sa pièce qu'on a envie de jouer comme des folles, de tout donner. Mais après une superbe semaine de résidence au Centre Culturel Francais (un peu le pôle culturel de Bamako, suivi de près par le Palais de la... [Lire la suite]
Posté par maternage à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2009

Les cours ça avance. On adore aller rejoindre notre petite classed'apprentis comédiens. Même si les cours restent peu structurés il y avraiment une bonne dynamique et ça fait du bien de se lâcher lors desimprovisations expérimentales demandées par William. On assiste aussi aucours théoriques sur le théâtre africain. Le prof arrive en retard dans soncostume en vieux tissus gris, coiffé d'un bonnet bleu de pêcheur dudimanche. Il parle lentement, cherche ses mots, et par moment se met àconter pour mieux illustrer des propos un peu... [Lire la suite]
Posté par maternage à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2009

Et la vie à Bamako continue. Même disons qu'elle se précise. Après unesemaine un peu laborieuse, avec encore en nous cette torpeur de Tombouctou(on peut passer cinq heures dans une pièce à ne rien faire et s'étonnerque le temps soit passé si vite !) et la mauvaise tourista de Claire nousvoilà enfin installé dans un petit quotidien. Comme ils disent ici, ondevient des « autochtones ». Grace à notre ami Salif, un comédienrencontré au festival de conte de Bobo Dioulasso, et quelques discussionspar ci par là le théâtre décolle. On suit... [Lire la suite]
Posté par maternage à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2009

Tombouctou encore et toujours… Avez vous déjà entendu parler de la ville ?Tombouctou la mystérieuse, Tombouctou carrefour sacré et ancestral ducommerce des temps passé, Tombouctou la ville des trente trois saints… Unechose est sûre : ça fait deux semaines qu’on essaye de partir, sanssuccès. Finalement pas de bateau, finalement la pirogue coute trop cher,finalement etc etc… On finit par se dire qu’il y a une force, qu’il y aquelque chose de plus fort que nous qui nous accroche au sable. On nefait rien de nos journées. Evènement du jour... [Lire la suite]
Posté par maternage à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]